141 décisions en ligne

Chaire "Innovation et brevets"


Augmenter police Diminuer police
Version imprimable de cet article envoyer l'article par mail envoyer par mail

La Chaire « Innovation et Brevets » sous la direction de Jean-Pierre Gasnier , Professeur associé en Droit à Aix Marseille Université, Avocat au Barreau de Marseille

La France, en matière de brevets, dispose de peu d’outils en termes de recherche et de formation. En effet, à l’exception du centre CEIPI à Strasbourg, qui a pour vocation de former de futurs conseils en propriété intellectuelle, il n’existe pas de centre spécialisé en droit des brevets qui soit à la fois un observatoire, un centre d’enseignement et de recherche et un centre de coopération et de partenariats avec des instituts étrangers et/ou des entreprises.

C’est dans ce contexte que l’Université Paul Cézanne a pour ambition de créer une chaire portant sur les brevets et d’en faire un Centre de rayonnement international permettant à l’Université de se faire connaître pour la qualité de sa recherche dans ce domaine. Cette chaire s’inscrit dans une démarche pluridisciplinaire, orientée non seulement vers la recherche académique, mais également vers le monde de l’entreprise. Il s’agit de fédérer des partenaires et de dynamiser des équipes autour de projets intéressants portant sur une matière qui, par nature, s’ouvre à l’international.

Cette chaire s’articule autour de :

> La création d’un master II Intitulé « droit et économie de l’innovation, de la recherche et des brevets », qui proposera des enseignements en droit, en économie, sociologie et en sciences à destination des professionnels et des étudiants.

Ce master a pour objectifs de :

Favoriser les échanges entre professionnels d’horizons différents afin de les sensibiliser à la diversité et au dialogue entre disciplines a priori étrangères, ce type d’échange étant d’une plus grande créativité. Un tel projet est donc destiné à immerger des étudiants de tous horizons dans les problématiques concrètes de la recherche et de l’innovation, sans lesquelles il ne peut y avoir de création, et donc de brevets. Il s’agit d’un cursus ambitieux, faisant appel à des intervenants extérieurs, de qualité et de renom, susceptibles au demeurant d’offrir des débouchés aux étudiants. Il permettra de conclure des partenariats avec des entreprises et de collaborer avec de grands centres de recherche.

> Le développement de la formation tout au long de la vie :

Organisation de journées d’études spécifiques à destination des professionnels qui permettront au demeurant de mettre en lumière le dynamisme et la compétence des équipes en place au sein d’un centre de formation et de recherche, de favoriser également les échanges avec les professionnels apporteurs d’une expérience et d’une diversité de pratiques riches d’enseignement. Construction d’un programme de formations courtes : Ce programme permettrait de proposer, en interne, des solutions aux besoins de renseignements que nos collègues scientifiques rencontrent souvent. Il s’agit de mener une véritable réflexion de fond, avec la Cellule Valorisation des résultats de la recherche.

> L’animation du débat

Entretenir une veille régulière : Cela permettra d’être en mesure de répondre aux appels à programmes européens ou internationaux, de constituer une équipe pluridisciplinaire et internationale Mettre en place un système de récompense et de prix académique. Inciter des étudiants à participer à des concours, aux débats de ces associations. Proposer des prix ouverts aux professionnels et étudiants, dont les travaux seraient publiés sous l’égide de la chaire. Organiser des forums et des colloques
— > A destination des étudiants, des journées de sensibilisation à l’importance de la recherche et des brevets seront mises en place de façon systématique dans presque toutes les filières,ainsi qu’au sein des écoles d’ingénieurs et des écoles de commerce.

— > L’organisation de colloques favorise les échanges avec les professionnels apporteurs d’expérience et d’une diversité de pratiques riches d’enseignement. Ils peuvent également être à l’origine de recherches spécifiques qui pourraient être confiées au centre, dans le cadre de commandes ou de travaux collaboratifs, initiés par les entreprises ou par l’Union Européenne.

Développer les sujets de thèses au sein de l’Université. La chaire favorisera des sujets de thèses en lien avec des disciplines connexes : économie, sociologie Favoriser la recherche internationale. Constitution d’équipes pluridisciplinaires et internationales

> Le développement du partenariats avec les entreprises

La mise en place de partenariat entreprises-université sera donc une préoccupation essentielle afin de mettre sur pied une politique de recherche ouverte et dynamique, au besoin en lien avec les grands centres de recherche thématiques.


La revue publie une base de données des décisions de Propriété Intellectuelle rendue dans le Sud-est de la France, organise des formations et agit pour l’information et la promotion des activités en Propriété Intellectuelle des Juridictions, Avocats et Universités de la Métropole AIX-MARSEILLE PROVENCE.



Espace adhérent